Lionel Truet - Viticulteur, vendanges manuelles - Winemaker, manual harvesting




Lionel TRUET
Viticulteur
La Grande Foucaudière
37530 SAINT-OUEN-LES-VIGNES
FRANCE
Tél. : 02 47 30 04 82
Mobile : 06 68 86 76 66

www.vinamboise.com

info@vinamboise.com









AOC Touraine-Amboise et Touraine

Vignoble de Touraine

La fondation du monastère de Marmoutier par Saint Martin en 372 marque le début de l’extension du vignoble de Touraine. La proximité des cours d’eau joue un rôle important dans la croissance du vignoble, fleuves et rivières constituant autant de voies de communication qui favorisent l’exportation. Ce développement connaît son apogée au XIXème siècle, la Touraine est alors depuis un siècle l’un des principaux fournisseurs en vin de la capitale. Après une période de crise qui dure jusqu’à la seconde guerre mondiale, la Touraine s’oriente définitivement vers les vins de qualité.
La nature des sols est très variée, avec les « perruches » ‘argiles à silex), les « aubuis » (argilo-calcaires sur sous-sols crayeux) et les sables sur argiles de la zone est; mais aussi des graviers légers et des faluns (sable)….
Le climat subit une influence maritime à l’ouest qui prend peu à peu un caractère continental en allant vers l’est. Ces écarts climatiques, combinés aux différents sols, déterminent le choix des cépages, plutôt tardifs à l’ouest (Cabernet Franc, Chenin) et précoces à l’est (Gamay, Sauvignon…) et donc une grande variété de vins.

Constitution AOC Touraine-Amboise

Au milieu du XXème siècle le vignoble, situé aux alentours du Château d’Amboise, qui avait été originellement classé dans l’AOC « coteaux-de-Touraine » par le décret du 24/12/1939, obtiendra son appellation spécifique Touraine-Amboise en 1954, portant à l’origine sur neuf communes du département d’Indre et Loire, trois sur la rive gauche de la Loire (Amboise, Chargé, Mosnes) et six sur la rive droite (Cangey, Limeray, Pocé sur Cisse, Nazelles-Négron, Saint Ouen les Vignes, Montreuil en Touraine). La commune de Saint Règle (rive gauche) sera ajoutée à l’appellation par un décret en date du 02/08/2005.
On retrouve sur ces terroirs le sol classique de Touraine: argile mêlée de sable et de silex reposant sur des formations calcaires. Très pierreux, ce sol se réchauffe rapidement, favorisant l’épanouissement des cépages.

Vins et Cépages d’Amboise
- Amboise Blanc
Vins élaborés à partir du cépage Chenin (ou Pineau de la Loire), ils sont secs, demi-secs ou moelleux selon l’ensoleillement. Les secs vont très bien avec les poissons et les fruits de mer, tandis que les demi-secs accompagnent à merveille les charcuteries et les poissons en sauce; Les moelleux, aux gout de miel sont excellents avec le foie gras ou à l’apéritif.

- Amboise rosé
A la différence du vin rouge qui s’obtient par macération du raisin entier, c'est-à-dire avec la peau de ses grains, le vin rosé, issu des mêmes cépages rouges, Cabernet Franc, Côt (aussi appelé Malbec) et Gamay, est pressuré dès son arrivée en cave ou après 24 heures, lorsque la couleur désirée est atteinte. Il est embouteillé tôt pour conserver toute sa fraîcheur.

- Amboise Rouge
C’est lorsqu’ils sont issus de l’assemblage des cépages Cabernet Franc, Côt et Gamay que les vins rouges d’Amboise révèlent toute leur expression : c’est la Cuvée François Ier, c’est un vin de caractère qui s’accommode des plats légers jusqu’au gibier. En outre, il peut vieillir quelques années.